« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

15/07/2015

Priere a Notre-Dame Des Neiges

 
 
HISTORIQUE

Vers la moitié du IVème siècle, un patricien romain sans enfants, du nom de Jean, résolut de concert avec sa pieuse femme d’employer toutes ses ressources pour l’édification d’une nouvelle église dédiée à Marie ; il supplia donc la Très Sainte Vierge de lui faire connaître le lieu où cette église devait être construite. Marie apparut une nuit aux deux époux, leur disant que cette église devait être édifiée à l’endroit qu’ils trouveraient couvert de neige au petit matin. Le lendemain, 5 août, on trouva le miracle inédit d’une couche de neige tombée sur le Mont Esquilin. C’est donc en ce lieu que l’on fit commencer les travaux, avec le consentement du Pape Saint Libère, qui avait eu la même vision que les époux. L’œuvre terminée fut appelée la Basilique de Libère, puis de Sixte à cause des innombrables nouveaux ornements que ce dernier Pape y fit introduire. Lorsqu’on y amena d’Orient la mangeoire où avait reposé Jésus-Enfant, on la nomma Sainte Marie de la Crèche. Enfin, pour la distinguer des autres églises qui furent édifiées par la suite en l’honneur de la Sainte Vierge, on l’appela Sainte Marie Majeure, afin de souligner la primauté qu’elle doit avoir dans l’estime populaire, ayant été demandée par la Bienheureuse Vierge Marie elle-même. C’est à la mémoire de ce grand prodige que fut fixée au 5 août la fête de la dédicace, sous le nom de Sainte Marie des Neiges.

A NOTRE-DAME DES NEIGES
(Cette prière peut servir de neuvaine)

I. Par cette résolution très sainte que Vous avez infusée dans l’âme du patricien romain Jean et de sa digne épouse, résolution qui leur fit consacrer à votre honneur tous leurs biens se voyant privés d’héritier par une stérilité invétérée, obtenez-nous à tous, ô grande Vierge, de toujours profiter des contretemps qui nous assaillent sur cette terre pour nous procurer plus ardemment les biens éternels du Ciel, spécialement en soutenant toutes les œuvres qui servent à accroître votre gloire. Je vous salue, Marie.

II. Vous avez dévoilé au même moment, tant au saint patricien Jean et à sa stérile épouse qu’au saint pape Libère qui régnait alors, votre souhait de voir une église érigée en votre honneur,  là où l’on aurait trouvé la terre toute couverte de la neige miraculeusement envoyée par Vous au plus fort de la chaleur estivale. Par cette illustre révélation, obtenez-nous à tous, ô grande Vierge, de toujours connaître clairement vos très saints désirs pour nous y conformer avec exactitude dans toute notre conduite. Je vous salue, Marie.

III. Sous les yeux de Rome toute entière, Vous avez recouvert de neige la cime du Mont Esquilin et l’avez conservée intacte sous le soleil très ardent du 5 août, afin d’indiquer le lieu et la forme qui devaient servir de règle pour l’érection de cette nouvelle église en votre honneur. Par ce miracle inédit, obtenez-nous à tous, ô grande Vierge, de ne jamais défier de l’ampleur de votre pouvoir, aussi bien dans l’ordre de la nature que dans celui de la grâce, et de toujours avoir le souci d’obtenir votre protection spéciale en Vous glorifiant toujours davantage. Je vous salue, Marie.

IV. Par cette leçon mystérieuse que Vous avez donnée au monde entier en envoyant de la neige au mois d’août sur une des collines de Rome, Vous avez souligné le devoir de garder son âme toujours pure comme la neige, obligation primordiale de toute personne désireuse de se mettre sous votre protection et qui aime à ériger au fond de son cœur un temple consacré à votre culte. Obtenez-nous donc à tous, ô grande Vierge, de toujours garder avec un soin généreux la candeur de notre âme, mais surtout de garder intacte la sainte vertu de pureté, qui fut depuis toujours l’objet de vos prédilections, car c’est elle qui attire toutes les bénédictions célestes. Je vous salue, Marie.

V. L’église qui Vous est dédiée sous le titre de la Neige fut honorée du vif intérêt du saint pape Libère qui encouragea sa construction, puis de celui du souverain pontife Sixte III qui répara les dégâts causés par le temps et l’enrichit d’ornements et de ministres. Elle devint ensuite encore plus célèbre pour la sainte Crèche du Christ qui y fut amenée de Bethléem et pour le titre de Sainte Marie Majeure qu’elle reçut enfin. Par la gloire particulière que Vous avez procurée à cette église, obtenez-nous à tous, ô grande Vierge, de toujours travailler avec zèle à la décoration de vos autels, afin qu’un jour nous puissions prendre part à votre gloire dans le Ciel, après Vous avoir constamment eue pour mère sur la terre. Je vous salue, Marie.

Oraison
Accordez, s’il vous plaît, Seigneur notre Dieu, à vos serviteurs de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps : et par l’intercession de la glorieuse Marie toujours Vierge, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’éternité. Par N. S. J. C.

21/06/2015

PMA, GPA, marchandisation de l’enfant : Aude Mirkovic sur Radio Courtoisie



Invitée du Libre Journal des idées Politiques de Max Lebrun, Aude Mirkovic, maître de conférence en droit privé à l’Université d’Evry, spécialiste du droit de la famille et porte-parole de « Juristes pour l’enfance », est aussi l’auteur de livres comme « Mariage pour Tous, la controverse juridique » (avec Anne-Marie Le Pourhiet), « PMA, GPA, la controverse juridique », ou « PMA, GPA, après le Mariage pour Tous, l’enfant pour tous », livres parus aux éditions Pierre Téqui.

Dans cet entretien, elle revient sur la PMA et la GPA et ses conséquences sur le droit des enfants à avoir ou à connaître leur père et leur mère, sur la marchandisation du ventre des femmes et la réification mortifère de l’enfant qu’entraînent ces dérives qui suivront – et d’ailleurs suivent déjà – inévitablement la mise en place du mariage homosexuel, fumeusement baptisé Mariage pour Tous, par le gouvernement de François Hollande, avec la complicité objective d’une grande partie de l’opposition dite « de droite » (UMP) (et FN ! ndtonino) ou « du centre » (UDI).

Aude Mirkovic déroule avec une grande clarté et une force incontestable tout ce qui justifie de se dresser radicalement contre ces funestes « avancées sociales » voulues par le pouvoir UMPS sous la pression du lobby LGBT, « avancées » qui provoquent une véritable et abjecte réification de l’enfant.
Related Posts with Thumbnails