« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

14/04/2010

Notre-Dame de Quito, selon un article de Marian Theresa Horvat traduit de l'anglais

-->
Prophétie de Notre Dame de Quito cliquer ICI


Notre-Dame du Bon Succès, à Quito, Équateur

par Horvat Theresa Marian


Question
: Je n'ai jamais entendu parler des prophéties de Notre-Dame du Bon Succès. Est-ce une nouvelle apparition? A-t-elle été approuvée par l'Église?

Réponse: Ce n'est pas une nouvelle apparition. Elle a eu lieu en début du 17ème siècle. Les révélations de Notre-Dame du Bon Succès et la dévotion à Sa miraculeuse Statue ont été approuvés par l'Eglise catholique depuis le début. Salvador de Ribera, 9e évêque de Quito, a attesté dans les documents officiels de la réalisation miraculeuse de la statue avec saint François d'Assise et les trois Archanges - Saint-Michel, Saint Gabriel et Saint-Raphaël - et présidé à l'onction de la consécration solennelle de la statue dans l'église du Couvent Royal de l'Immaculée Conception le 2 Février 1611. La dévotion et les apparitions ont également été autorisés et encouragés par son successeur l'évêque de Quito, Pedro de Oviedo, qui a gouverné le diocèse de 1630 à 1646. Ainsi, cette dévotion a bénéficié de l'appui et l'approbation de l'Église depuis ses débuts.

Question: De quoi ces révélations parlent-elles ?

Réponse: La plupart des prophéties de Notre-Dame de Bon-Succès ont déjà été remplies. Elle a prédit la proclamation des dogmes de l'Immaculée Conception et l'infaillibilité papale, la consécration de ce pays à Sacré-Cœur de Jésus, le martyre d'un président catholique de l'Équateur par des maçons (président Gabriel Garcia Moreno, assassiné en 1875), et de nombreux d'autres choses qui vont advenir. (Mgr Luis E. Cadena Y Almeida, postulateur de la cause de béatification de la Servante de Dieu, Mère Mariana de Jésus Torres, a écrit un livre en espagnol sur les nombreux messages prophétiques qui ont déjà eu lieu. Mme Horvath a traduit son livre en anglais, sous le titre «Notre-Dame du Bon Succès : Les prophéties de notre temps.")

Les prophéties les plus importantes de Notre-Dame de Bon-Succès, cependant, ont parlé de la crise mondiale dans l'Église et de la société qui commence au 19ème siècle et s'étend à travers le 20e siècle. Pendant ce temps, elle a averti qu'il y aurait une corruption quasi-totale des moeurs et que Satan règnerait presque partout par le moyen des sectes maçonniques. Dans l'Église catholique les sacrements seraient profané et abusé, et la lumière de la Foi serait presque entièrement éteinte dans les âmes. En vérité les âmes religieuses seraient réduites à un petit nombre et de nombreuses vocations périrait. L'impureté régnerait presque partout et les gens seraient sans aucun souci pour les questions spirituelles.

Question: qui était Mère Mariana de Jésus Torres, la sœur qui a reçu ces révélations?

Réponse: Mère de Jésus Mariana Torres (1563-1635) était une sœur espagnole conceptionnistes qui est partie d'Espagne vers le Nouveau Monde afin d'aider à fonder le Couvent Royal. La vie de Mère Mariana a été vraiment extraordinaire. Le nombre de visions mystiques et les faveurs mystiques qu'elle reçut, ainsi que les miracles accomplis par son intercession sont nombreux. Au cours de sa vie, elle a été supérieure du Couvent trois fois. Au cours de son premier mandat comme abbesse, elle a subi les persécutions d'un groupe de nonnes rebelles qui voulaient assouplir la règle. La rébellion a augmenté, et les soeurs "inobservantes" mirent Mère Marianne et l'autre mères fondatrices espagnoles dans la prison du couvent. Mère Mariana accepta tout cela et accepta les conditions de Notre-Seigneur qui étaient de souffrir les tourments de l'enfer pendant cinq ans pour obtenir la conversion du leader de ces sœurs rebelles .

Un des faits les plus extraordinaires de sa vie a été un phénomène mystique et physique: elle eût plusieurs morts et résurrections. Les registres bien documentés du couvent et les archives diocésaines montrent que cette très sainte religieuse est morte trois fois. Son premier décès a été en 1582. Debout devant le siège de jugement, elle a été jugée irréprochable et on lui donna à choisir : rester dans la gloire céleste dans le ciel ou pour retourner à terre pour souffrir comme une victime expiatoire pour les péchés du 20e siècle. Elle choisit d'expier. Sa seconde mort est le Vendredi saint de 1588, après une apparition où elle a montré les abus horribles et les hérésies qui existent dans l'Église de notre temps. Elle a été ressuscité deux jours plus tard le jour de Pâques dimanche matin. Elle mourut finalement le 16 Janvier 1635. Des miracles obtenus par son intercession suivirent sa mort.
Le corps de la mère Mariana Torres de Jésus, avec le corps intact d'une autre Mère fondatrice, est conservé dans le niveau inférieur du couvent cloîtré. En 1906, lors de la rénovation du couvent, le sarcophage dans lequel elle avait été enterré en 1635 a été ouverte et son corps a été découvert, incorrompu. Aujourd'hui, il est conservé dans le niveau inférieur du couvent cloîtré.

Question: Pourquoi n'ai-je pas entendu parler de ces apparitions jusqu'à présent?

Réponse: Il peut sembler étrange qu'une dévotion si importante a été à peu près inconnu en dehors de l'Equateur depuis si longtemps. Mais il y a une explication surnaturelle à cet effet. La Mère de Dieu a dit à la Mère Mariana plusieurs fois que ce n'est qu'après trois siècles d'un silence mystérieux que le message des apparitions commencerait à être connu. Notre-Dame a lié l'essor de cette dévotion à une intervention miraculeuse et extraordinaire qu'elle ferait pour la restauration de l'Église catholique alors que la crise serait si grande que presque tout semblerait perdu. Notre-Dame a également promis de donner un bon succès à ceux qui recoureraient à elle par cette invocation en ces temps difficiles. Ainsi, d'une manière très spéciale, cette prophétie est pour nos jours.

Question: Quelle est l'origine de l'invocation?

Réponse: En 1607 le pape Paul V donna le nom de Vierge du Bon Succès à une statue miraculeusement retrouvé par deux frères espagnols de l'Ordre des Minimes pour le service des malades. Après la mort du frère Bernandine de Obregón, son fondateur, Gabriel de Fontaned fut élu son successeur. Accompagné par Guillermo de Rigosa, le nouveau Supérieur partit pour Rome pour plaider la cause de l'approbation officielle de leur Ordre auprès du Pontife romain. Comme ils passaient par la ville de Traigueras (en Catalogne), ils furent pris dans une tempête si sévère qu'ils craignirent pour leur vie.

Dans leur peur, ils prièrent Notre-Dame pour trouver un logement et du secours. Voyant une lumière douce dans les montagnes au loin, ils quittèrent le chemin et montèrent vers cette lumière. Ils trouvèrent une grotte taillée comme une pierre polie et parfumé avec des fleurs qui était consacré à une très belle statue de la Sainte Vierge portant son divin Fils dans son bras gauche, un sceptre dans la droite, et une précieuse couronne sur sa tête. La robe était simple mais élégante. Ils tombèrent à genoux pour vénérer la statue magnifique, se demandèrent comment elle était venue à être en ce lieu éloigné.

Le lendemain, ils se rendirent au hameau le plus proche pour faire des recherches. Aucun des habitants, pas même le plus âgé qui connaissait l'histoire de tout et de tous dans la région, n'avaient jamais entendu parler de la grotte ou de la statue. Ainsi, les frères devinrent propriétaires de la statue de sainte, lui offrant leurs plus chaleureux remerciements et La choisissant comme leur patronne spéciale. Avec cette compagne aimable et puissante, ils continuèrent leur voyage vers Rome.

Arrivés là, ils dirent au Souverain Pontife ce qui s'était passé, et le pape Paul V non seulement reconnut le caractère surnaturel de cette découverte, mais pour confirmer le nouvel Ordre, il le plaça sous la protection de la même Vierge, auquel il donna le nom de la Vierge du Bon Succès.

La statue fut placée à l'Hôpital Royal de Madrid, et devint rapidement célèbre pour les nombreuses faveurs accordées par le ciel à travers elle. En 1641, le roi Philippe III ordonna la construction du sanctuaire splendide dans la Puerta del Sol à Madrid. Avec le passage du temps, comme la dévotion se propageait, la statue fut copiée et placée en divers endroits, parfois sous une invocation différente. Aujourd'hui, il y a un certain nombre de localités en Espagne, où cette image est vénérée: Orduña, La Puebla de Gordon, Tudela, Abla, entre autres.

L'invocation ne tarda pas à faire son chemin à travers l'océan vers le Nouveau Monde. La Sainte Vierge a daigné favoriser le Couvent de l'Immaculée Conception à Quito d'une manière très particulière par le biais de cette invocation particulière. Dans une apparition à la Mère de Jésus Mariana de Torres, la Sainte Vierge apparut et demanda qu'une statue soit faite d'Elle sous le titre de Bon Succès. Elle devait être faite comme au moment où elle apparut à la Vénérable Mère, avec l'Enfant Jésus sur son bras gauche, et la crosse de l'abbesse et les clés du couvent dans sa main droite. Elle devrait être placée au-dessus de la chaise abbesse dans le chœur supérieur, car elle désirait être Abbesse de ce couvent jusqu'à la fin des temps. C'est pourquoi la Vierge du Bon Succès de Quito apparaît avec la crosse dans la main droite, au lieu du sceptre qu'elle porte à Madrid.
Les Soeurs du Couvent de l'Immaculée Conception de Quito ont toujours eu un grand amour pour leur céleste Abbesse. La statue de la Vierge du Bon Succcès a été aimée et vénérée par le peuple de Quito pendant près de trois siècles.

Question: Comment la dévotion se propage-t-elle aujourd'hui?

Réponse: Aujourd'hui, la renommée de cette apparition est bien au-delà de Quito. Notre-Dame du Bon Succès dit à Mère Marie-Anne qu'elle voulait être connu et aimé à travers le monde, et que la dévotion ne commencerait à se propager uniquement au 20e siècle. Il s'agit, en fait, ce qui s'est passé. Elle réservait cette dévotion pour ces temps parce que l'Eglise serait si combattue et souffrante que seules la puissance divine et l'amour de la Sainte Vierge soutiendraient les fidèles.

Question: Qu'est-ce qu'on entend par les mots «Bon Succès»? Il peut donner l'impression que l'on demande une réussite matérielle.

Réponse: Ce n'est pas la connotation d'origine espagnole. L'invocation «Bon Succès» se réfère à l'heureux développement de la croissance du Christ dans le sein de sa Mère, de sa Conception à sa Naissance. L'invocation de "bon succès" a été entendu par les fidèles dans son sens premier comme un moyen simple pour l'accouchement en toute sécurité. Cela s'étendit facilement l'usage de l'invocation pour obtenir la médiation et l'intercession de Marie en cas de nécessités personnelles (maladie, voyage, mariage).
Plus tard, l'expression s'élargit pour se comprendre dans le sens d'un bon succès dans différentes entreprises. Pour exemple, sa popularité dans les régions maritimes de la Catalogne, à l'île de la Gomera, et à Grenade indique un lien avec le voyage maritime. Les marins demandaient à Marie de pouvoir retourner en vie au port. Au sens large, l'expression peut également être celle d'une sainte mort. En bref, Sucesso, signifiant la réussite ou la chance, se réfère au bien-être et à la sécurité là où des moyens strictement humain sont impuissants.

Question: Quand le public peut-il voir la miraculeuse statue de Notre-Dame de Bon-Succès?

Réponse: La miraculeuse Statue de Notre-Dame de Bon-Succès est tiré du choeur supérieur du cloître trois fois par an et placé au-dessus du maître-autel de l'église du couvent, de sorte qu'il peut être vénérée par le peuple de Quito. Il peut être vu par le public aux occasions suivantes:

1. Au cours d'une neuvaine en commémoration de la fête de la Purification de Notre-Dame (Février 2) - environ du 24 Janvier au 4 Février;

2. Au cours du mois de mai;

3. Durant le mois d'Octobre.


Mère Mariana
Mère Mariana: victime pour le 20ème siècle

Mariana Francisca est né en Espagne de la province de Biscaye en 1563, première-née de Diego de Cadix et Maria Alvarez Berriochoa. Le jour de sa première communion à 9 ans, Notre-Dame lui apparut et lui dit qu'elle devait être un religieuse de son Immaculée Conception dans le Nouveau Monde. En 1577, lorsque Marianna n'avait que 13 ans, elle quitta l'Espagne en compagnie de sa tante, Mère Maria de Jesus Taboada, et quatre autres sœurs, pour fonder une branche de l'Ordre de l'Immaculée Conception à San Francisco de Quito, en Equateur.

En 1582, lorsque Mère Mariana était en prière devant le Saint Sacrement, pour la première fois il lui fut donné de voir l'hérésie, le blasphème et l'impureté qui inondent le monde pour le punir durant 20e siècle. Notre-Dame lui demanda: «Ma fille, vous sacrifierez-vous pour le peuple de ce temps?" Mère Mariana répondit: «Je suis prête." Dans la violence du choc qu'il lui provint de visionner les horreurs de notre époque, Mère Marianne tomba morte.

On a trouvé la preuve historique et documentée que cette sainte religieuse est vraiment morte en 1582 et ressuscitée. Devant le tribunal divin, on lui a donné le choix de rester dans le ciel ou le retour à souffrir dans le monde. Suivant l'exemple de Notre-Dame, qui a quitté la gloire du ciel pour protéger ses enfants pendant les premières années difficiles de la jeune Eglise, Mère Marianne choisit de revenir à la vie pour expier les grands péchés de notre temps. (Une seconde mort et résurrection arrivèrent le dimanche de Pâques de 1588.)

L'existence de l'enfer

Le premier secret de Fatima a brisé le mythe, le mensonge du 20e siècle, que l'enfer n'existe pas. Le 13 Juillet 1917, Notre-Dame a dit à trois enfants, âgés de 10, 8,7 ans, à «prier, prier beaucoup, car beaucoup d'âmes vont en enfer. Puis elle ouvrit ses mains et montra aux trois enfants un trou dans le sol, un lieu. Ce trou, dit Lucy, était comme une mer de feu dans lequel nous avons vu les âmes des formes humaines, des hommes et des femmes, brûlant, en criant et pleurant de désespoir. "Marie dit aux enfants:« Vous avez vu l'enfer où vont les pécheurs qui ne se repentent pas. "Un dogme catholique: L'existence de l'enfer.

Au cours de sa vie, Mère Mariana pria Notre Seigneur de sauver l'âme d'une sœur insubordonnée du couvent. Il a accepté que cette sœur rebelle soit sauvé, à condition qu'elle soit obligée de rester dans le purgatoire jusqu'à la fin du monde. En échange du salut de cette âme, Mère Mariana eu à subir cinq ans sur terre les douleurs de l'enfer. Pendant cinq ans, elle a subi toutes les tortures des sens réservées aux âmes qui se trouvent en ce lieu terrible et sa souffrance la plus intense était le sentiment de la perte de Dieu.

Il semble très clair que Notre Dame a voulu que l'homme du 20e siècle se rende compte qu'il existe bien un enfer: c'est un lieu, et il n'est pas vide.

La destruction quasi-totale des mœurs et des coutumes morales

Pendant le séjour de Jacinthe à l'orphelinat de Notre-Dame des Miracles, à Lisbonne en 1920, Notre-Dame lui dit: «Les péchés qui mènent le plus d'âmes en enfer sont les péchés de la chair." Il y avait d'autres prophéties Elle a révélé à la petite fille: " Des modes viendront qui offenseront beaucoup Notre Seigneur. Les personnes qui servent Dieu ne doivent pas suivre les modes. L'Eglise n'a pas de modes. Notre Seigneur est toujours le même. "Elle a dit que les péchés d'impureté serait si grand qu'il n'y aurait presque pas d'âme vierge. Elle a dit que beaucoup de mariages ne sont pas bons, qu'ils ne plaisent pas à notre Seigneur et ne sont pas de Dieu. Enfin, Jacinthe sans cesse répéta à Lucie et Mère Godinho: «Priez beaucoup pour les prêtres et les religieux. Les prêtres doivent être purs, très purs! "

Trois siècles avant, à Quito, en Equateur, le 20 janvier 1610, Notre Dame est apparue portant une crosse dans la main droite et son divin Fils sur son bras gauche afin que «tous sachent que je suis miséricordieuse et compréhensive. Qu'ils viennent à moi, car je vais les conduire à Lui. "Elle a dit à Mère Mariana qu'au XXe siècle" les passions dégénéreront et qu'il y aurait une corruption totale des moeurs, que Satan règnerait presque entièrement par les sectes maçonniques. Ils se concentreront en particulier sur les enfants afin de parvenir à cette corruption générale. Malheur aux enfants de ces temps. "Evidemment, elle parle de la révolution humaniste laïque sur laquelle beaucoup a été écrit, qui a complètement envahi la laïcité ainsi que les institutions religieuses de notre temps.

Notre-Dame a poursuivi en décrivant les persécutions qui attaqueront tous les sacrements: «Malheur aux enfants de ces temps, car il sera difficile de recevoir le Sacrement du Baptême et de la Confirmation." Elle a averti que le diable chercherait à détruire les sacrements de la Confession et la Sainte Communion. Elle a déploré le grand nombre de sacrilèges et les profanations du Saint-Sacrement qui se produiraient. Le sacrement de l'extrême-onction sera peu estimé et beaucoup de gens mourront sans l'avoir reçu, ainsi privés de l'assistance dont ils auraient eu besoin pour ce «grand saut du temps à l'éternité."

Le Sacrement Sacré des saints Ordres sera ridiculisé, opprimé et méprisé. Le démon travaillera sans cesse à corrompre les membres du clergé et réussira avec beaucoup d'entre eux. Et ces «prêtres dépravés, qui scandaliseront le peuple chrétien, inciteront la haine des mauvais chrétiens et des ennemis de l'Eglise romaine, catholique et apostolique à tomber sur tous les prêtres. Ce triomphe apparent de Satan apportera d'énormes souffrances aux bons pasteurs de l'Eglise. "

À propos du sacrement du mariage, qui symbolise l'union du Christ avec son Église, elle dit ceci: «Maçonnerie, qui sera alors au pouvoir, promulguera des lois iniques avec l'objectif de la suppression de ce Sacrement, rendant facile à tout le monde de vivre dans le péché. L'esprit chrétien décroira rapidement, éteignant la lumière précieuse de la foi jusqu'à ce qu'il atteigne le point où il y aura une quasi-totale et générale corruption des moeurs. Dans ces temps malheureux, il y aura une luxure effrénée qui conquêrera d'innombrables âmes frivoles qui seront perdus. L'innocence ne sera presque plus trouvée chez les enfants, ni la pudeur et la modestie chez les femmes. En ce moment suprême de nécessité de l'Eglise, ceux qui devraient parler se tairont. "

Notre-Dame a dit à Mère Mariana, la religieuse Conceptioniste qui a reçu ces révélations, que les âmes qui demeureraient fidèles dans ces temps difficiles auraient besoin d'une grande force de volonté, de constance, courage et confiance en Dieu. Des moments viendront où tout semblera être perdu et paralysé, mais ce sera le moment, elle l'a promis, de l'"heureux début de la restauration complète.
" Mon heure arrivera, a-t-elle prédit, «quand de façon stupéfiante, je détruirai l'orgueil de Satan, le mettant sous mes pieds, l'enchaînant dans l'abîme infernal, laissant l'Église et de la terre libre de cette cruelle tyrannie. "

Ainsi, alors que le message de Notre-Dame de Bon-Succès est assez triste et grave, il est aussi d'un grand espoir. C'est la promesse reprise par Notre-Dame à Fatima en 1917: "A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera."


Copies of the book “Our Lady of Good Success: Prophecies for our times” (72 pages) can be purchased for $7 U.S. each from: Tradition in Action, Inc., P.O. Box 23135, Los Angeles, CA 90023. Add $3 for U.S. orders. Canadian orders should add $2 for each order.

Traduit par lucie de :http://www.michaeljournal.org/goodsuccess.htm
 Télécharger PDF                             
Merci Lucie! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails