« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

12/08/2010

Virgo Maria Newsletter N°373

La Lettre de Virgo-Maria.org - N°373

11 août 2010 La voix des combattants pour la survie des sacrements valides

Les Dernières Nouvelles...

L’abbé apostat Ratzinger-Benoît XVI glorifie l’hérésie de la liberté religieuse de Vatican II, et en fait un « chemin vers la paix »

Publication du 11 août 2010

Après son discours du 18 avril 2008 à l’ONU, où l’abbé apostat Ratzinger-Benoît XVI a assimilé le règne politique et social de Notre Seigneur Jésus-Christ, et la reconnaissance du catholicisme comme religion d’État, à des « positions religieuses majoritaires, de nature exclusive », pour les flétrir et professer l’hérésie de la liberté religieuse de Vatican II, cet apostat résolu qui dirige l’église [secte] Conciliaire depuis le 19 avril 2005, vient de récidiver en proclamant la liberté religieuse hérétique de Vatican II comme thème de la prochaine journée mondiale de la paix du 1er janvier 2011.
Cette « liberté religieuse », nouveau dogme majeur conciliaire, n’est rien d’autre qu’un principe maçonnique, base de l’indifférentisme et ruine de la Chrétienté.
En 1987, Mgr Lefebvre qualifiait la position de Ratzinger sur la liberté religieuse de « pire qu’Assise » :
 «… j'avouerai que la réponse de Rome aux objections que nous faisons sur les erreurs de Vatican II au sujet de la liberté religieuse, est plus grave, qu'Assise ! » « Le libéralisme est l'institution de la liberté de l'homme vis-à-vis de Dieu. Et par conséquent, l'homme qui dans sa conscience croit, espère, professe, une religion quelconque, est aussi respectable que celui qui se dit professer la véritable religion. » « Rome est dans les ténèbres, dans les ténèbres de l'erreur. Nous ne pouvons pas le nier. C'est impossible. »
Trahissant son fondateur, Mgr Fellay masque la nature et les principes maçonniques de la secte conciliaire ratzinguérienne et prépare la FSSPX à accepter l’hérésie de la liberté religieuse de Vatican II pour pouvoir rallier paisiblement la secte conciliaire maçonnique. Espérant sans doute s’adresser à des fidèles incultes et désinformés, il vient de proférer en Amérique du Sud l’absurdité grotesque d’un « Benoît XVI dont la tête est moderniste mais le cœur catholique » ! Pourquoi Mgr Fellay joue-t-il obstinément le jeu de la loge maçonnique ?

(lire la suite...)      
En savoir plus … - Télécharger en PDF PDF
  • [1] Sermon de Mgr Lefebvre du 29 juin 1987 à Écône – Rejet de la liberté religieuse – Télécharger en PDF PDF

Pour vous abonner ou vous désabonner de la lettre d’information Virgo-Maria, veuillez remplir le formulaire disponible sur notre site http://www.virgo-maria.org/

Qui et pourquoi, depuis la mort de Mgr Lefebvre en 1991, a détourné la finalité surnaturelle de l'OPERATION-SURVIE des sacres de 1988, pour assigner à la FSSPX ce FAUX objectif prioritaire de la « ré-conciliation » avec la Rome conciliaire (en fait la « ré-conciliarisation » de la FSSPX) ?
Qui a, depuis 2000, PROMU et Pourquoi, le FAUX préalable de la messe de Saint Pie V ?
Pourquoi n'a-t-on pas posé le vrai préalable du rétablissement du vrai Sacerdoce de vrais prêtres ordonnés par des évêques validement sacrés selon le rite valide des Saints Ordres ?
Qui a INVENTE, et pourquoi, le faux préalable de la levée des «excommunications» ?
Pourquoi n'a-t-on pas posé la VRAIE question de l'abrogation de Pontificalis Romani INVALIDE de 1968 et du rétablissement du VRAI  rite de la consécration épiscopale VALIDE d'avant 1968 ?
A quoi servirait-il, en effet, de faire dire le VRAI rite de la messe par de FAUX prêtres ?
Serait-ce donc qu'après avoir obligé de VRAIS prêtres à dire une FAUSSE messe, l'on veuille désormais faire dire la messe du VRAI rite par de FAUX prêtres  ?
Serait-ce que l'on veuille «concilier» les VRAIS prêtres qui disent encore la VRAIE messe avec un clergé aussi INVALIDE que le FAUX CLERGE ANGLICAN ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails