« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

05/09/2010

15ème dimanche après la Pentecôte 2010

  • Sermons:



5 septembre 2010
" Quinzième dimanche après la Pentecôte "
Comment la vaine gloire infecte jusqu'aux actes d'humilité et de pénitence. Faire du bien à tous, surtout à nos frères dans la foi.

  • Missel:

Homélie de saint Augustin Évêque


La résurrection de ce jeune homme a réjoui sa mère, une veuve. La mère Église se réjouit quotidiennement de voir des hommes ressuscités spirituellement. Celui-là était mort en son corps, ceux-ci le sont en leur âme. Sa mort visible, on ne s'en inquiétait pas, on ne s'en apercevait pas. Il s'en est inquiété, celui qui connaissait les morts. Lui seul connaissait les morts, qui pouvait les rendre vivants. S'il n'était pas venu pour ressusciter les morts, l'Apôtre ne dirait pas : Lève-toi, toi qui dors, lève-toi d'entre les morts, et le Christ t'illuminera (Éphès 5,14).

_________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails