« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

25/10/2010

Acte de foi.


Mon Dieu, je crois fermement tout ce que vous avez révélé, et tout ce que l’Eglise nous propose de croire, surtout les mystères de le Sainte Trinité, de l’Incarnation et de la Rédemption. Je crois qu’il n’y a qu’un seule Eglise où l’on puisse être sauvé, et cette véritable Eglise est l’Eglise catholique, apostolique et romaine, dans laquelle je veux vivre et mourir. Je condamne toutes les sectes et les hérésies que l’Eglise catholique condamne, spécialement celle de la constitution civile du clergé,(on pourrait aujourd’hui remplacer par : l’Eglise de Vatican deux) et j’aime mieux souffrir toutes sortes de persécutions, plutôt que de renier votre Sainte Religion.


ACTE D’ESPERANCE

Mon Dieu j’espère en vos promesses, j’espère en votre miséricorde infinie, j’espère dans les mérites, la mort et la passion de Jésus-Christ mon Sauveur ; j’espère le pardon de mes péchés, j’espère toutes les grâces du salut en ce monde et la vie éternelle en l’autre.*


ACTE DE CONTRITION PARFAITE

Mon Dieu je déteste et j’abhorre tous mes péchés, je les quitte, j’y renonce pour toujours, parce qu’ils vous déplaisent, parce qu’ils offensent votre Majesté infinie, parce qu’ils ont été la cause des souffrances et des douleurs de Jésus-Christ mon Sauveur ; je me propose, moyennant votre grâce, de les éviter à l’avenir, de les expier par une sincère pénitence, en offrant pour satisfaire à votre justice, le sang, la mort et les souffrances de Jésus expirant sur la Croix . Je voudrai sincèrement les confesser, mais comme je ne le peux, faute de confesseur, je vous prie de me les pardonner par un effet de votre miséricorde, en m’inspirant pour cela une contrition et une charité parfaite.
A reciter au moins une fois par jour surtout si on on ne peut pas se confesser, faute d'un prêtre en ayant le pouvoir,En complement on pourra ce tourner vers les sept psaumes de la pénitence, composés par le roi David (psaumes 6, 31, 37, 50, 101, 129,142. ICI)

 
ACTE D’AMOUR

Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur, de toute mon âme, de toutes mes forces, pour vous-même, parce que vous êtes infiniment bon et aimable. Je vous aime d’un amour souverain, plus que toutes choses et plus que moi-même, plus que mes biens, mes parents, plus que l’univers entier. Je vous préfère à toutes les créatures, je suis prêt à tout quitter, à tout sacrifier, à tout souffrir, les persécutions, les tourments et le martyre même toutes les fois qu’il le faudra pour l’amour de vous, pour votre plus grande gloire, pour les intérêts de Jésus-Christ et de son Eglise.
Mettez, Seigneur, par l’infusion du Saint-Esprit, et par la force et l’efficacité de votre grâce, tous ses sentiments dans mon coeur. : Donnez-moi la foi, l’espérance, la contrition et la charité parfaite ; je renonce à tout ce qui vous déplaît. Je veux tout ce que vous voulez, je veux vivre dans le sein de l‘Eglise catholique, apostolique et romaine, dans votre grâce et votre amour. Ainsi soit-il.

Merci Catherine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails