« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

16/10/2010



La Lettre de Virgo-Maria.org - N°393

La voix des combattants pour la survie des sacrements valides

Les Dernières Nouvelles...

Cardinal Rampolla : « Un franc-maçon a-t-il failli devenir Pape ? »

Publication du 15 octobre 2010


Mariano Rampolla del Tindaro
Nouvelles informations sur le secrétaire d’État F∴M∴ de Léon XIII, dont il apparaît aujourd’hui, au regard de documents récents, qu’il fut en 1896 la cheville de la manipulation du Pape par les R+C anglicans britanniques afin d’obtenir de Léon XIII la reconnaissance de la validité de leurs fausses ordinations.
En tentant vainement de réhabiliter Rampolla, l’abbé Ricossa cherche-t-il à dissimuler le véritable artisan, au sommet de l’Église, de l’attentat anglicano-rose+croix contre les sacres et le sacerdoce catholiques ?
De façon très étonnante, l’abbé Ricossa  à déployé de très grands moyens à mi-2009 pour tenter de réhabiliter le cardinal Rampolla et de le blanchir de toute accusation d’appartenance à la Loge, dans un article qu’il a consacré à ce but, paru dans le numéro 62  de la revue de l’IMB Sodalitium (mai 2009).
A-t-il choisi Rampolla comme un chiffon rouge dont il était sûr qu’il susciterait une réaction de protestation propice à faire oublier la question des sacres ?
Ou alors, a-t-il choisi Rampolla car il est justement particulièrement lié à l’affaire des sacres depuis un siècle, et qu’en réhabilitant Rampolla, il polluait la source et rendait incompréhensible la genèse de l’attaque ennemie contre les sacres ?
En d’autres termes, l’affaire Rampolla créée par l’abbé Ricossa en 2009 est-elle destinée à dissimuler sa propre position sur les sacres, ou a-t-elle pour but premier de masquer le rôle clé du cardinal Rampolla dans cet attentat inouï contre le Sacerdoce catholique et dans l’ingénierie de cet attentat à la fin du XIX° siècle et au début du XX° siécle ? Enjeu bien plus important pour la compréhension de la subversion contre l’Église.

(lire la suite...)      
En savoir plus … - Télécharger en PDF PDF

1 commentaire:

  1. Monsieur l'abbé,

    Permettez-moi de vous informer que M. l'abbé Ricossa ne croit ni à Fatima ni à La Salette - ni bien sûr aux derniers temps avec l'apostasie générale et à la venue de l'Antéchrist, ni même à l'Apocalypse comme une Révélation de Jésus-Christ s'y référant. Puisse-t-il faire son mea culpa et réparation afin de parvenir à la gloire de la résurrection !

    Respectueusement et fraternellement vôtre dans le Christ-Roi et notre Mère céleste conçue sans péché,

    Gérard Tronche

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails