« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

08/12/2010

Fête de l'Immaculée Conception 2010


8 décembre 2010 " Fête de l'Immaculée Conception "

Rappel du Dogme de l'Immaculée Conception et Florilèges sur la très sainte Vierge Marie.

Télécharger en PDF

Le Prieuré - M.l'abbé Marchiset-son site:http://www.fidemservavi.info/


Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous


Le 8 Décembre 1854 le pape Pie IX publie infailliblement le texte suivant :
 
    "Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement, et constamment par tous les fidèles.    
   C’est pourquoi, s’il en était, ce qu’à Dieu ne plaise, qui eussent la présomption d’avoir des sentiments contraires à ce que nous venons de définir, qu’ils sachent clairement  qu’ils se condamnent eux-mêmes par leur propre jugement, qu’ils ont fait naufrage dans la foi et se sont séparés de l’unité de l’Eglise, et que de plus, par le fait même, ils encourent les peines portées par le droit s’ils osent manifester par parole, par écrit ou par quelques signes extérieurs, ce qu’ils pensent intérieurement. " (Bulle Ineffabilis Deus)

- En 1617, Paul V interdisait d’exprimer en public une opinion contraire à l’Immaculée Conception.
- En 1622, Grégoire XV interdisait d’écrire en privé une opinion contraire à l’Immaculée Conception.
- Le pape Alexandre VII publiait ensuite ce bref :
 
"Ancienne est la piété des fidèles du Christ à l’égard de la Bienheureuse Vierge Marie sa mère, qui pensent que son âme, au premier instant de sa création et de son infusion dans le corps a été par une grâce et une faveur spéciales de Dieu, en considération des mérites de Jésus-Christ son fils, Rédempteur du genre humain, pleinement préservée intacte de la tache du péché originel, et qui, dans cet esprit, honorent et célèbrent solennellement la fête de sa conception. Leur nombre s’est accru… au point que presque tous les catholiques l’ont adoptée.
   Nous renouvelons les constitutions et décrets publiés par les Pontifes romains… en faveur de la croyance tenant que l’âme de la bienheureuse Vierge Marie a été, au moment de sa création et de son infusion dans le corps, ornée de la grâce du Saint Esprit et préservée du péché originel" (Bref Sollicitudo Ecclesiarum)



Pour en savoir plus : http://www.catholique-sedevacantiste.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails