« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

27/06/2011

UNE NOUVELLE « CROISADE » DE MGR FELLAY SOUS LE SIGNE DU MENSONGE ET DE L’IMPIÉTÉ

— 27 juin 2011 —

 

Dès le 24 janvier dernier, nous évoquions l’éventualité que soit organisée par la FSSPX une nouvelle « croisade du rosaire ».
Les 22 et 28 février suivants, suite à plusieurs informations convergentes qui venaient de nous parvenir, nous vous faisions part que Mgr Fellay s’apprêtait effectivement à annoncer une 4ème « croisade ».
Quatre jours après, le 4 mars, notre site subissait une attaque de Menzingen visant à censurer nos derniers documents ainsi que les quelques textes et sermons de Mgr Lefebvre mis en ligne.
C’est donc finalement dans sa dernière Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n°78 (10 avril 2011) que Mgr Fellay a annoncé officiellement cette nouvelle « croisade ».

Mgr Bernard Fellay

Son texte, comme tous ceux qu’il commet ces dernières années, s’articule autour de deux axes majeurs : afficher une apparente fermeté tout en restant bienveillant envers Benoît XVI (en évitant notamment de le viser ou le dénoncer directement) et persuader les fidèles de la légitimité de celui-ci en développant, de fait, des thèses qui sont en totale contradiction avec le Magistère de l’Église.
Loin de condamner comme l’avait fait Mgr Lefebvre l’apostasie de Ratzinger, le Supérieur Général actuel de la FSSPX développe, en effet, une critique toute biaisée en préservant au maximum son « bon pape Benoît » par des remarques et des considérations toutes aussi serviles que fausses.
Pour pouvoir justifier son obstination à présenter les antipapes de l’église Conciliaire comme des Papes légitimes de l’Église catholique, Mgr Fellay reprend à son compte les accusations et les calomnies lancées au cours de l’Histoire par les ennemis de l’Église à l’encontre de plusieurs Papes du passé.
« Nous nous laissons conduire par l’Histoire de l’Église. Le Pape Honorius fut anathématisé par le VIe Concile œcuménique à cause de ses faux enseignements, mais jamais on n’a prétendu que Honorius n’était pas Pape » affirme-t-il.
Comme nous l’avons démontré ici plusieurs fois, en utilisant ce type de mensonges grossiers maintes fois réprouvés par l’Église, Mgr Fellay use et abuse de son autorité pour tromper les âmes et les faire adhérer à des thèses absolument perverses et hérétiques.

In Christo Rege.

Résistance catholique

http://resistance-catholique.org/

  1. Lire le message
  2. Télécharger le message en PDF PDF
  3. Télécharger l'éditorial de la Voix des Francs n°20 en PDF PDF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails