« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

10/12/2011

Mgr Lefebvre - JT du 22 mai 1977




« Voilà la situation devant laquelle nous nous trouvons. Je ne l'invente pas. Ce n'est pas moi qui la veux, bien au contraire.

Je voudrais mourir, je voudrais donner ma vie pour qu'elle n'existe pas.

Nous nous trouvons vraiment devant un dilemme excessivement grave, qui je crois n'a jamais été posé dans l'Eglise.

Que celui qui est assis sur le Siège de Pierre participe à des cultes de faux dieux, je ne pense pas que cela soit jamais arrivé dans toute l'histoire de l'Eglise.

Quelle conclusion devrons-nous peut-être tirer dans quelques mois devant ces actes répétés de communication à de faux cultes ?

Je ne sais pas. Je me le demande.

Mais il est possible que nous soyons dans l'obligation de croire que ce pape n'est pas pape.

Je ne veux pas encore le dire d'une manière solennelle et formelle, mais il semble bien à première vue qu'il soit impossible qu'un pape soit hérétique publiquement et formellement.

Notre-Seigneur lui a promis d'être avec lui, de le garder dans la Foi et sans qu'il puisse errer dans la Foi, mais peut-il en même temps être hérétique publiquement et quasiment apostasier ?

Voilà un problème qui ne me concerne pas seulement moi, mais qui vous concerne tous.»

Mgr Lefebvre - Sermon du 30/ 4/1986, Fideliter n° 51, p. 9-13

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails