« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

19/04/2013

Conférence à Paris sur Jorge Mario BERGOGLIO Samedi 20 avril à 17h00



Source : http://www.sodalitium.eu/

Conférence à Paris sur Jorge Mario BERGOGLIO
Samedi 20 avril à 17h00
par Monsieur l'Abbé Ricardo ISAGUIRRE
à l'Oratoire N.D. du Bon Conseil
19 rue Théodore Deck, Paris 15ème

Accès :
METRO Boucicaut 8, Convention 12
TRAMWAY Porte de Versailles T2, Porte d'Issy T3
BUS 39, 62 et 80 arrêts Hameau, Duranton, Convention-Lecourbe et Convention-Vaugirard
PARKING PRIVE COUVERT 371 rue de Vaugirard (à 8 min à pied)

En guise d'apéritif, avant la conférence de l'abbé Isaguirre à Paris demain après-midi, et pour rattraper le mois écoulé où je me suis retenu de vous submerger de mails au sujet de Bergoglio (!), voici quelques documents pour servir de réflexion.
Abbé Jocelyn LE GAL.

———————————————————————————————

Bergoglio, digne fruit de Vatican II, de ses erreurs sur l'œcuménisme, le dialogue interreligieux et sur la liberté religieuse. Si vous n'avez pas le temps de regarder tous les documents ci-dessous, regardez seulement celui-ci (daté du 20 mars 2013) :
http://www.youtube.com/watch?v=RvU5i3Os_ok&feature=youtu.be

• La dévotion eucharistique de Bergoglio (juin 2004 à Buenos Aires) :
http://www.abc.net.au/news/2013-03-14/archbishop-bergoglio-gives-communion-in-buenos-aires/4572190

• En 2010, avec les juifs (“ses frères aînés” dit-il) à qui il demande de prier pour lui (déjà)



“Ante la cercanía de las Altas Fiestas hago llegar a la Comunidad Israelita mi cercanía y mejores deseos. Me uno en oración a mis hermanos mayores y, por favor, les pido que recen por mí. Que el Señor los bendiga”.
Mensaje del Cardenal Bergoglio, con motivo de las celebraciones del año nuevo judío, enviado a través de la Agencia Judía de Noticias(8-9-2010)

Bergoglio_

“El Cardenal Jorge Bergoglio, Bendiciendo y Orando, teniendo los Estatutos presentes para que reciban la Unción, la pureza, la cooperación y el trabajo unidos por la Gracia de Dios.” (sic)

Bergoglio__

Cardenal Jorge Bergoglio, leyendo y firmando con una dedicatoria, un libro fundamental del Parlamento Argentino de Religiones; “Escuela de Milagros y Principales Obras del Poder de la Gracia de Jesucristo”, editado en 1857; junto a Mahatma Griffa Krishananda Ji.” (sic)

• Un classique sur internet : La messe des enfants en 2011. La “messe”-spectacle, la “messe”-des-clown…
http://www.youtube.com/watch?v=RwS9umpEkvs

• Une caractéristique de Bergoglio : la pauvreté au service du marketing et de la communication des Mass-Media, mais aux dépends des règles liturgiques :

Pope Francis profile: who is Argentina's Jorge Mario Bergoglio?

• “Horroris causa” : Le 12 octobre 2012, à l'université catholique argentine de Buenos Aires, le “cardinal” Bergoglio confère un titre honorifique au rabbin Abraham Skorka du séminaire rabbinique latino-américain de Buenos Aires, à l'occasion des 50 ans du concile Vatican II. Au terme de la cérémonie a eu lieu un repas kasher :
http://www.aica.org/3625-la-uca-otorgo-el-doctorado-honoris-causa-al-rabino-abraham.html



• Le 13 dicembre 2012 à Buenos Aires, Bergoglio à la synagogue du temple NCI-Emanu El de la "Fundación Judaica", en compagnie du rabbin “progressiste” Sergio Bergman.



• Le soir de son élection, Bergoglio a demandé au peuple de Rome de le bénir. Il a fait à nouveau quelques jours plus tard avec les journalistes. Il est un habitué de ce geste bien calculé. Ici par exemple il se fait bénir par des protestants évangéliques, des charismatiques qui ont animé une réunion œcuméniques en sa présence (juin 2012) :



Source : http://www.unavox.it/FruttiPostconcilio/NuoviPreti/CardBergoglioEcumenico.htm

• Le mythe de la pauvreté : Les média répètent souvent qu'“Il a refusé d'habiter le somptueux hôtel de l'archevêché de Buenos Aires, préférant un petit appartement de la Curie” (voir par exemple dans le journal Le Monde ici). Or c'est faux. L'abbé Isaguirre, prêtre argentin, pourra vous l'expliquer demain. Vous pourrez aussi lui demander de vous parler du petit radiateur personnel (ci-dessous) qu'il utilisait soi-disant par esprit de pauvreté, pour éviter d'allumer le chauffage central en l'absence du personnel… alors qu'à Buenos Aires il fait toute l'année 35°C et 95% d'humidité atmosphérique sauf quelques jours dans l'année de froid modéré. Pauvreté, pauvreté…?



• Le monde juif unanime pour louer le nouveau “pape” :
http://www.lemondejuif.info/le-nouveau-pape-unanimement-loue-dans-le-monde-juif/

• Le B'Nai B'rith argentin salue l'élection de François Ier.

http://www.bnaibrith.org.ar/website/contenido.asp?sys=2&id=1372



“Le B'nai B'rith d'Argentine salue l'élection du pape François. Nous reconnaissons dans le pape François, cardinal Georges Mario Bergoglio, un ami des Juifs, un homme qui incarne le dialogue et engagé dans la rencontre fraternelle. Sur la photographie [ci-dessous], on voit le Cardinal Georges Mario Bergoglio, aujourd'hui le pape François, accomplissant les réflexions finales à la cérémonie de Commémoration de la "Nuit de Cristal", le 12 novembre 2012, dans la cathédrale métropolitaine de Buenos Aires. Devant lui, se trouvent six bougies qui furent allumées en souvenir des six millions de Juifs morts dans la SHOA. Le B'nai B'rith d'Argentine salue l'élection du cardinal Georges Mario Bergoglio en tant que pape François. Le cardinal Georges Mario Bergoglio est un catholique impliqué dans le dialogue inter-religieux et il a jeté les fondations d'une solide relation fraternelle avec la communauté juive d'Argentine, en particulier avec le B'nai B'rith, qui a été favorisée de son amitié cordiale et sincère. Le B'nai B'rith accomplit avec son appui la commémoration de la "Nuit de Cristal" dans différentes églises du diocèse de Buenos Aires, et, parmi elles, la cathédrale métropolitaine de la ville de Buenos Aires en deux occasions. Aussi, à deux occasions, ce fut lui qui fit les réflexions finales après la lecture du texte liturgique "De la mort à l'espérance", celle-ci étant la plus récente, le 12 novembre 2012 dernier. La célébration de la pâque juive, dans la basilique Saint François en 2009, compta aussi sur son appui. Nous reconnaissons dans le pape François un ami des Juifs, un homme qui incarne le dialogue et engagé dans la rencontre fraternelle. Nous sommes sûrs que durant son mandat de pape il pourra maintenir le même engagement et réaliser ses convictions dans le chemin du dialogue inter-religieux.”

NB : Sur la photo ci-dessous le “cardinal” Bergoglio dans la cathédrale de Buenos Aires le 12 novembre 2012 lors d'une cérémonie liturgique de commémoration de la nuit de Crystal (de 1938 en Allemagne), devant six chandeliers symbolisant les 6 millions de juifs morts durant la Shoah.



• Le soutien de la maçonnerie : Le grand maître franc-maçon italien Raffi : “avec le pape François, rien ne sera plus comme avant. C'est un choix clair de fraternité pour une Eglise de dialogue, non-contaminée par les logiques et les tentations du pouvoir temporel” (14 mars 2013).
« Ami des pauvres et loin de la Curie. Fraternité et volonté de dialogue. Telles sont ses premières paroles : on peut donc penser que rien ne sera plus comme avant dans l'Église. Notre souhait est que le pontificat de François, le Pape qui vient du bout du monde, puisse signer le retour à la primauté de l'Église-Parole sur l'Église-institution en promouvant un dialogue franc avec le monde contemporain, avec les croyants et les non-croyants, conformément au printemps annoncé par le concile Vatican II ».
Ainsi Gustavo Raffi, Grand Maître du Grand Orient d'Italie, commente-t-il le début du pontificat de François, George-Marie Bergoglio dans le siècle. « Le jésuite proche des oubliés de l'histoire - poursuit Raffi - tient entre ses mains l'occasion unique de montrer au monde le visage d'une Église à laquelle il échoit d'annoncer une nouvelle humanité, non de faire sentir le poids d'une institution qui s'accroche sur la défense de ses privilèges. Bergoglio connaît la vie réelle et se rappellera la leçon donnée par l'un de ses théologiens de référence, Romano Guardini, pour qui on ne peut pas séparer la vérité de l'amour ».
« La simple croix qu'il a posé sur son habit blanc - conclut le Grand Maître du Palazzo Giustiniani - laisse espérer qu'une Église du peuple retrouve la capacité de dialoguer avec tous les hommes de bonne volonté et avec la Maçonnerie qui, comme nous l'enseigne l'expérience de l'Amérique Latine, travaille pour le bien et le progrès de l'humanité, avec pour références Bolivar, Allende et José Marti, pour n'en citer que quelques-uns. Telle est la « fumée blanche » que nous attendons de l'Église de notre temps ». Rome, Villa il Vascello 14 mars 2013.
Source : http://www.grandeoriente.it/comunicati/2013/03/il-gran-maestro-raffi-con-papa-francesco-nulla-sara-piu-come-prima.aspx

D'ailleurs la bénédiction silencieuse voulue par Bergoglio “par respect pour les non-croyants et les croyants des autres religions” lors de sa première audience le 16 mars dernier, est une pratique commune dans les Loges (où l'on ne doit jamais risquer de provoquer des dissensions religieuses…).

• Sermon du Père Cantalamessa du récent vendredi saint, au Vatican devant Bergoglio (texte évoqué dans mon sermon de Pâques à Paris) : il y cite le conte du juif athée Kafka, en comparant l'Eglise à une forteresse devenue prison pour le Christ qui frappe à la porte non pour entrer dans l'Eglise mais pour en sortir, empêché ainsi de transmettre son message au monde à cause “des murs de séparation, à partir de ceux qui séparent les différentes églises chrétiennes entre elles, l'excès du bureaucratie, les résidus de cérémonies, les lois et controverses passées, devenus désormais de simples détritus”…

Dans l'original : Sappiamo quali sono gli impedimenti che possono trattenere il messaggero: i muri divisori, a partire da quelli che separano le varie chiese cristiane tra di loro, l'eccesso di burocrazia, i residui di cerimoniali, leggi e controversie passate, divenuti ormai solo dei detriti.

Source :
http://kairosterzomillennio.blogspot.it/2013/03/padre-cantalamessa-predica-del-venerdi.html

• Pour d'autres vidéo et informations sur Bergoglio : aller sur le site Catolicos Alerta
http://catolicos-alerta.com.ar/bergoglio/bergoglio.html

Source : http://www.sodalitium.eu/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails