« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

06/10/2013

Pour Bergoglio Dieu n’est pas CATHOLIQUE



Le quotidien italien (gauchiste) « La Repubblica » a publié mardi 1er octobre un long entretien de son fondateur, Eugenio Scalfari, avec le "pape" argentin…

Le journal « La Croix » rapporte l’événement :

« Je me sens à l’aise en écoutant vos questions et en cherchant avec vous les chemins le long desquels nous pouvons, peut-être, commencer à faire un bout de route ensemble », avait écrit François dans une lettre à Eugenio Scalfari, fondateur de La Repubblica , publiée le 11 septembre dernier dans les colonnes du quotidien italien de gauche, en réponse aux éditoriaux de cet intellectuel athée.

Le pape a poursuivi ce « bout de route » en recevant mardi 24 septembre Eugenio Scalfari dans sa résidence de Sainte-Marthe au Vatican pour un long entretien publié mardi 1er octobre en Une de La Repubblica .
…et ne trouve rien d’anormal quand Bergoglio déclare :

« Pas un Dieu catholique »

Dans cet entretien-fleuve, qui rappelle celui récemment donné aux revues jésuites, François évoque aussi les grands saints qui l’inspirent – saint François d’Assise et saint Augustin –, il reparle de sa jeunesse et de ce qu’il a ressenti lors de son élection comme pape , entre autres. Il confesse enfin croire en Dieu, « non en un Dieu catholique – il n’existe pas un Dieu catholique, il existe Dieu ».
Les deux hommes devraient continuer leur « bout de route » ensemble puisqu’à la fin de leur conversation, le pape indique qu’ils parleront la prochaine fois « du rôle des femmes dans l’Église », répétant que l’Église est un mot « féminin ».

Sébastien Maillard (à Rome)

3 commentaires:

  1. Je suis d'accord, car Dieu n'est pas catholique, ni protestant ou musulame. Il est par contre le Dieu des Chrétiens, qui les sont bibliquement parlant. www.egliseduChristquebec.com
    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_sept2013/chap_i_en_inspectan__les_parois.pdf
    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_dec_2012/chapitre_v_les_arguements_du_catholicisme__repondu_selon_la_bible.pdf
    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_sept2013/chap_xv_histoire_concile_vatican.pdf
    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_mar2013/chapitre_xiv_decrets_du_vatican_relation_allegeance_civile.pdf

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que vous avez au moins visionné les documents... 1 Thessaloniciens 5, 21....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour!
    Moi non plus je crois pas que Dieu soit catholique,ni d'aucune autre religion Comment pourrait-il condamner aux enfers si l'enfer existe des milliard de personne qui ont fait le bien toute leur vie juste parce qu'elles ne sont pas catholique?C'est absurde cela voudrait dire qu'Il s'est trompé? Je n'y crois pas une minute.Pour moi Dieu va regarder ce que l'on a fait de bien quelque soit notre croyance.Est-ce que les ancêtres qui nous ont précédés sont en enfer parce que leurs croyances qui étaient basée sur les astres et la nature n'étaient pas capable de faire le bien? si c'est ça personnellement je n'en veut pas.
    Aurélienne Morin

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails