« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

03/06/2018

Litanies du Sacré Coeur de Jesus



















Seigneur, ayez pitié de nous.
O Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Coeur de Jésus, Fils du Père éternel, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, formé par le Saint-Esprit dans le sein de la Vierge Mère, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, uni substantiellement au Verbe de Dieu, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, d'une infinie majesté, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, temple saint de Dieu, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, tabernacle du Très-Haut, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, maison de Dieu et porte du ciel, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, fournaise ardente de charité, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, sanctuaire de la justice et de l'amour, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, plein d'amour et de bonté, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, abîme de toutes les vertus, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, très digne de toutes louanges, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, roi et centre de tous les coeurs, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, en qui se trouvent tous les trésors de la sagesse et de la science, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, en qui réside toute la plénitude de la Divinité, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, objet des complaisances du Père, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, dont la plénitude se répand sur nous tous, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, le désiré des collines éternelles, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, patient et très miséricordieux, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, libéral pour tous ceux qui vous invoquent, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, source de vie et de sainteté, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, propitiation pour nos péchés, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, rassasié d'opprobres, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, broyé à cause de nos crimes, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, obéissant jusqu'à la mort, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, percé par la lance, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, source de toute consolation, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, notre vie et notre résurrection, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, victime des pécheurs, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, salut de ceux qui espèrent en vous, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, espérance de ceux qui meurent en vous, ayez pitié de nous.
Coeur de Jésus, délices de tous les saints, ayez pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus, doux et humble de coeur
Rendez notre coeur semblable au vôtre.

Prions.
Dieu tout-puissant et éternel, considérez le Coeur de votre Fils bien-aimé ainsi que les louanges et les satisfactions qu'il vous a offertes au nom des pécheurs : à ceux qui implorent votre miséricorde, accordez avec bienveillance le pardon au nom de ce même Jésus-Christ, votre Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec vous, dans l'unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

10/05/2018

Neuvaine au St Esprit



















Venez, Esprit Saint Créateur,
dans les âmes de vos fidèles
comblez de la grâce d'en Haut
les cœurs que vous avez créés.
Vous êtes appelé Paraclet, don suprême
du Dieu Très-Haut, feu ardent, source
vive, amour, pénétrante onction de l'âme.
Vous êtes porteur des sept dons, ô doigt
de la droite du Père: fidèle objet de sa
promesse, vous mettez les mots sur nos
lèvres.
Faites luire en nous la lumière, pénétrez
d'amour notre cœur, accordez à nos corps
fragiles l'appui constant de votre force.
Repoussez au loin l'ennemi, donnez-nous
la paix sans retard: ainsi marchant à votre
suite, puissions-nous éviter tout mal.
Faîtes-nous connaître le Père, révélez-
nous aussi le Fils, et en vous, leur
commun Esprit, faîtes-nous avoir foi
toujours.
A Dieu le Père soit toute gloire, au Fils qui
est ressuscité, et à l'Esprit Consolateur,
tout au long des siècles des siècles. Ainsi
soit-il.
V/ Envoyez votre Esprit, Seigneur, et il se
fera une création nouvelle.
R/ Et vous renouvellerez la face de la
terre.
Prions. Ô Dieu qui enseignez les cœurs de
vos fidèles par la lumière du Saint-Esprit,
donnez-nous, par ce même Esprit, de
croire de façon droite, et de toujours
bénéficier de ses consolations. Amen.

(a réciter 9 jours d’affiler)

22/04/2018

Troisième dimanche après Pâques - Sermon de M. l'abbé Guépin


https://notredamedesdons.fr

En ce temps-là , Jésus dit à ses disciples : Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus, et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père.
Sur quoi, quelques-uns de ses disciples se dirent entre eux: »Que signifie ce qu'il nous dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père ?»
Ils disaient donc: « Que signifie cet »encore un peu de temps» ? Nous ne savons ce qu'il veut dire.»
Jésus connut qu'ils voulaient l'interroger et leur dit: « Vous vous questionnez entre vous sur ce que j'ai dit: Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus; et encore un peu de temps, et vous me verrez.
En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se réjouira; vous serez affligés, mais votre affliction se changera en joie.
La femme, lorsqu'elle enfante, est dans la souffrance parce que son heure est venue. Mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de ses douleurs, dans la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde.
Vous donc, aussi, vous êtes maintenant dans l'affliction; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.

 Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 16,16-22.
Related Posts with Thumbnails