« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. » (Acte de Foi)

«Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la foi »(Léon XIII, Satis cognitum).

06/03/2018

Voile de la femme chrétienne




Voile de la femme chrétienne aux temps les plus glorieux de l’Occident chrétien s’appelait en français une « guimpe ». 
L’influence franco-normande en Angleterre à partir du Xe siècle va transposer le terme en « wuimpe » ou « wimple », mais ce mot est bien d’origine germanique, et franque plus précisément : « wimpel ».
Nous verrons d’ailleurs qu’il n’est pas anodin que le peuple par qui le Seigneur a permis de réaliser l’oeuvre française pour le secours de Son Église dans l’Occident, ait laissé à la langue française moderne, non seulement le vocabulaire de la guerre et de l’état, propriétés masculines, mais aussi le vocabulaire de la modestie et de la pudeur, vertus féminines.
Qu’avons nous fait de cette grâce et de cet équilibre ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails